C’était attendu depuis quelques années : le 8 juillet dernier, plusieurs sites de mangroves à forte biodiversité ont été définitivement affectés au Conservatoire: les mangroves de l’Estuaire de la Counamama à Iracoubo, Petit-Cayenne à Matoury et les Salines de Rémire- Montjoly. Un grand merci à tous ceux qui s’y sont impliqués avec une pensée amicale pour Jean LEDUC, ex-directeur de la DEAL de Guyane, qui y a personnellement contribué et qui est malheureusement décédé brutalement récemment.

Dans le cas de l’estuaire de l’Iracoubo, les 6997 hectares correspondent à la partie occidentale du vaste site dit «des estuaires du Sinnamary et de l’Iracoubo», qui couvre plus de 25 000 hectares et qui est en particulier dédié à la préservation des colonies d’ibis rouges. Ce site est déjà reconnu au titre de la convention de Ramsar, son gestionnaire écologique est la SEPANGUY

Les articles consacrés à la Guyane

  • Le comité de gestion des Pripris de Yiyi ouvre la voie
  • 2 juillet, réouverture du sentier de Montabo
  • Bienvenue sur l’unique sentier amérindien du Conservatoire

Le magazine en téléchargement libre

 

  Echo Cotier N°08 - Juillet 2012 (2,7 Mo, 371 hits)