I. Le premier projet éducatif en mer en Guyane

Le CNES, l’agence spatiale française et le Rectorat de Guyane organisent le premier projet pédagogique en mer, en Guyane, du 15 au 20 octobre 2012, sur le catamaran Guyavoile d’OSL (Ocean Scientific Logistic).

L’objectif :

  •  travailler sur des projets pédagogiques proposés par le CNES : un Ballon Pour l’Ecole, Argonautica, Calisph’Air.
  • découvrir et étudier l’environnement marin au large de la côte guyanaise et dans l’estuaire de l’Oyapock et l’astronomie en Guyane.

Par ailleurs, il s’inscrit dans le cadre des programmes scolaires d’histoire, de géographie et de sciences.

A bord : 2 skippers, 8 lycéens des lycées Monnerville et Damas, 2 enseignants, le chef de projet du CNES au Centre Spatial Guyanais.

Depuis 2 ans, quatre établissements scolaires y participent :

  • L’école primaire de 3 Palétuviers ;
  • Le lycée Melkior et Garré de Cayenne ;
  • Le lycée Léon Gontran Damas de Rémire-Montjoly ;
  • Le lycée Gaston Monnerville (année 2012-2013).

Pour le primaire, les activités se déroulent d’octobre 2011 à juin 2013. Pour les lycéens, le projet, débuté en septembre 2011, est scindé en 2 phases : préparer et qualifier les équipements (année scolaire 2011-2012), puis utiliser et exploiter les mesures (année scolaire 2012-2013). Pour les élèves de 1ère S, option SVT (Sciences et Vie de la Terre) du lycée Gaston Monnerville, l’épreuve de TPE (Travaux Pratiques Encadrés), qui aura lieu en mars 2013, est axée sur cette problématique.

II. Les thèmes et études abordés

II.1. Le projet « Astronomie »

L’étude est menée par la classe primaire de l’école de Trois-Palétuviers. Tous les élèves, du CP au CM2, sont concernés et encadrés par leur professeur des écoles, Daniel BAUR. Il s’agit d’observer des constellations et des planètes, de faire des prises de vue (photo, film AVI) avec les premiers traitements et d’échanger avec les villageois sur ce thème.

Les activités porteront sur :

  • L’apprentissage des réglages et mises en station des lunettes astronomiques et télescopes.
  • L’utilisation d’un APN, d’une webcam, d’un capteur CCD sur un télescope pour réaliser des objets d’objets astronomiques.
  • Le logiciel Stellarium (lecture du ciel).
  • Application lors de plusieurs sorties astronomiques nocturnes.
  •  Que pourra-t-on observer et à quelle heure pendant l’expédition ?
  •  One rencontre entre les lycéens, les primaires et les villageois lors d’une soirée astronomie durant l’expédition.

II.2. Le projet « Météorologues embarqués » avec le lâcher de ballon

Des élèves de seconde mènent cette étude, encadrés par 2 professeurs de sciences physiques et chimiques : Bruno Verdier au lycée Melkior et Garré et Pascal Roger au lycée Damas.

Plusieurs objectifs :

  •   Etudier les paramètres de l’atmosphère, s’initier à la météorologie, grâce à la mise en place d’un abri météo au lycée.
  • Appliquer concrètement la météorologie dans la navigation, à travers les mesures effectuées en mer et la conduite du catamaran : comprendre un bulletin météo, prévoir le temps et adapter le cap du bateau.
  • Exploiter et analyser les mesures, consultables sur le site du lycée et rectorat.
  • Créer une action grand public de sensibilisation à la préservation de l’environnement.

Les élèves ont choisi un enseignement d’exploration scientifique : Méthodes et Pratiques Scientifiques (MPS) pour le lycée MELKIOR et GARRÉ et Sciences et Laboratoire (SL) pour le lycée DAMAS. La participation au projet est volontaire et dépend de la motivation des élèves. Une sélection est nécessaire pour certaines activités du projet. Durant cette phase, les élèves réalisent et/ou étudient les équipements qui sont embarqués et utilisés sur le bateau. Certains ont participé à une sortie en mer d’une journée, afin de tester et qualifier les équipements et les protocoles d’utilisation. L’occasion également de se familiariser avec le bateau et le travail en mer.

II.3. Le projet « la mer de Guyane » avec le largage de la Bouée Amazone

Réaliser et exploiter une bouée dérivante au large de la Guyane, c’est le projet des élèves des lycées Damas et Monnerville. Ils ont pour objectif de :

  • ·Etudier la salinité le long du littoral Guyanais et dans ses grands estuaires.
  • Etudier l’influence sur la salinité de quelques grandeurs physiques (conductivité, température, pH et pression), des marées, de la profondeur.
  • Vérifier le coefficient donné pour la Guyane entre la conductivité et la salinité.
  • Déterminer l’erreur systématique sur la position GPS obtenue avec le système ARGOS pour la zone Guyane.

Pour rappel, les projets éducatifs Argonautica menés à l’initiative du CNES, permettent de sensibiliser les élèves au monde de l’océan en effectuant des mesures avec une bouée transmises par satellite (ARGOS) et en les croisant avec des données satellite (satellite altimétrique JASON…). Plusieurs projets peuvent être mis en oeuvre, comme réaliser et suivre une bouée (Argotechno) ou suivre un animal (Argonimaux).

 

  Le dossier de presse classe de mer scientifique en Guyane (346,5 Ko, 440 hits)