Le magazine Une saison en Guyane n°19 est en vente  en France hexagonale et en Guyane, Martinique, Guadeloupe, Polynésie, Nouvelle-Calédonie et la Réunion. 136 pages. 9,50 €

 SommaireUSG19

Cherchez un point de vente près de chez vous avec l’outil de géolocalisation (à partir du 5 août)

Téléchargez la liste des points de vente de la Réunion:  

  point_de_vente_runion.xlsx (141,0 Ko, 9 hits)

 Achetez le n°19 sur notre application AppleStore

 Achetez le n°19 sur notre application sur Google play (hors Outremer)

Achetez le n°19 sur LeKiosk

 

Le mois de mars de cette année fut marqué par un véritable séisme social, une succession de marches populaires et de blocages, véritable cri lancé par la Guyane toute entière face à la dégradation des conditions de vie. Alors que la tension des événements retombe, que la Guyane se réorganise progressivement, nous avons pensé qu’il était temps de se replonger dans cette “ révolte de mars”, à travers quelques articles (p.16), le parcours des 500 frères et le portrait d’un leader charismatique Mikaël Mancée (p. 26-30) . Pour l’appréhender avec un peu de recul, pour ne pas tout recommencer comme si de rien n’était, enfin pour vous faire profiter de nombreux clichés marquants réalisés par les photographes Christel Bonard, Jody Amiet et Nicolas Quendez à travers le portfolio Nou Gon Ké Sa (p.8).
Le bouillonnement et l’angoisse, sources de ce mouvement social, posent aussi des questions sur notre avenir commun, vers quoi allons-nous ?
Si c’est un point de départ que de rechercher des moyens financiers pour le construire, l’argent ne règle pas toujours les problèmes, il faut aussi rêver à une société différente. Remettre en question les modèles qui n’ont pas fonctionné, dans l’économie, l’urbanisme, l’éducation et trouver les solutions qui accorderont toutes les contradictions et les richesses guyanaises.
Dans le dossier «Guyane 2048» (p. 44), nous tentons de lancer quelques idées et pistes de réflexion, avec l’espoir de donner de l’inspiration à la nouvelle génération, celle qui aura bientôt la possibilité de changer les choses. Découvrez également les illustrations futuristes de Alex-Imé, Tyséka Castor, Marie Verwaerde, David Tardy, Marc Delorme, Olivier Copin et Jean-Pierre Penez ‘Pitou’ qui seront exposées à l’Encre les 8 et 9 septembre 2017 à l’occasion du « Forum Guyane 2048″.

La grande première de ce numéro est son troisième dossier: la navigation est à l’honneur à travers un article sur les courses de pirogue (p.92 ), un article biographique sur Thomas Tangvald, marin norvégien ayant résidé plusieurs années en Guyane, disparu en mer depuis (p.86) et le récit d’une navigation à la voile au large des côtes des Guyanes par Damien Lansade (p.80)  ,

Dans la rubrique faune, nous partons à la rencontre du super prédateur de la canopée, la Harpie Féroce (p.124). Côté tourisme nous vous proposons de découvrir Maripasoula «  pour une bouffée de nature mais aussi pour découvrir une ville à part, qui ne ressemble à aucune autre en Guyane. » (p. 98)

Les rendez-vous photo:

Portfolio Nou Gon Ké Sa par Christel Bonard, Jody Amiet et Nicolas Quendez

Portfolio Cartes postales de Guyane par Léa Magnien

Portfolio Au village Norino par Julien Rougny et l’association A travers le diaph