Se logger

Se connecter

Bienvenue sur le site

En vous identifiant, nous pourrez devenir rédacteur pour proposer des articles, et discuter dans les forums de Une saison en Guyane…

Identifiant

Mot de passe

Se souvenir de moi

S’enregistrer

Bienvenue sur la zone d’enregistrement du site web de Une saison en Guyane ! si vous êtes déjà inscrit, vous pouvez vous identifier ici. Si vous ne l’êtes pas encore, inscrivez vous et accédez aux forums, et partagez vos découvertes avec nous !

Vous pourrez réagir aux articles, participer au forum. Cela vous permettra aussi de proposer de nouveaux articles, aux brèves et de partagez vos plus belle photos !

Nom obligatoire

Email obligatoire


Un mot de passe vous sera envoyé sur votre adresse de messagerie.

Mot de passe perdu

Vous ne retrouvez plus votre mot de passe ou votre identifiant de connexion ? Entrez votre adresse email ou votre identifiant…

Mot de passe oublié

Proposer un contenu
Les articles de la rubrique "Dossier Archéologie"
Article publié le 3 août 2016 sur une page annexe du site (y accéder en cliquant ici). Un historien amateur, Arnauld Heuret, découvre sur la commune de Saint-Laurent-du-Maroni des vestiges de l’ancien camp pénitentiaire de Saint-Maurice. Mais ce symbole de la colonisation de l’ouest guyanais est menacé par un centre commercial...
Vendredi2 septembre2016
A la fin du XVIIIe siècle, les systèmes de production de la canne à sucre et du sucre connaissent de grands changements : les terres basses* de l’île de Cayenne et de l’Approuague sont poldérisées. Le gouverneur Malouet missionne un ingénieur suisse venu du Suriname, Jean Samuel Guisan, pour fonder...
Jeudi16 juillet2015
Yalimapo se situe à l’embouchure du Maroni, à l’extrême nord-ouest de la Guyane. Ce village fait partie de la commune d’Awala-Yalimapo majoritairement habitée par le groupe culturel amérindien Kali’na. Cette commune est particulièrement attentive à tout ce qui touche son patrimoine culturel mais aussi l’histoire de son territoire. A la...
En Guyane, les populations locales, notamment amérindiennes, font une forte consommation de manioc (Manihot esculenta), patates douces (Ipomea batata), haricots rouges (Phaseolus sp), et dans une moindre mesure de maïs (Zea mays). Si le manioc est aujourd’hui la racine la plus consommée sous forme de galettes de manioc (la cassave),...
Dimanche15 décembre2013
Par Texte de M. van den Bel (INRAP) et J. Pagan Jimenez (Université de Leiden).

C'est une prospection aérienne, menée en juillet 2010 par Olivier Tostain (société ECOBIOS), afin de comptabiliser les nids d'Ibis présents aux abords du fleuve Mahury, qui a révélé les vestiges d'un bâtiment rectangulaire à proximité de l'ancien canal de Torcy. Face à l'érosion active imposée par la dynamique littorale, une...
Dimanche1 décembre2013
A la croisée de différents regards portés sur l’environnement, l’archéologie du paysage appréhende le milieu naturel en tant que territoire peuplé, aménagé et exploité en fonction de besoins spécifiques. Ainsi elle étudie les relations entre l’Homme et son environnement dans le but de mieux comprendre le fonctionnement des communautés anciennes...
Mardi5 juin2012
Le peuplement des Guyanes s’opère dès l’époque paléo-indienne, bien qu’aucune preuve archéologique directe ne permette de précisément dater cet événement. Les conditions climatiques sont plus sèches et les groupes humains évoluent dans un paysage combinant forêt dense et humide sur les reliefs, forêt sèche en plaine et savanes côtières et...
Lundi16 janvier2012
Par Matthieu Hildebrand, Eric Gassies / Carte M. Hildebrand / Infographie Atelier Aymara

À quelques kilomètres en amont du bourg de Saint-Georges-de-l’Oyapock, des fouilles effectuées par l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP), sous la maîtrise d’ouvrage de la Direction départementale de l’équipement (DDE), ont permis de mettre en évidence une succession d’événements liée à l’Histoire précolombienne récente des Guyanes. Le site était...
Vendredi11 mars2011
Par Mickaël Mestre et Matthieu Hildebrand (Inrap)

Le littoral des Guyanes, qui s’étend sur près de 1600 km de l’embouchure de l’Amazone au delta de l’Orénoque, voit se déployer en arrière des mangroves, d’immenses savanes saisonnièrement inondées. Cette frange côtière basse et en apparence uniforme ne révèle certaines de ses particularités qu’à quelques mètres d’altitude. C’est en...
Vendredi11 mars2011