Se logger

Se connecter

Bienvenue sur le site

En vous identifiant, nous pourrez devenir rédacteur pour proposer des articles, et discuter dans les forums de Une saison en Guyane…

Identifiant

Mot de passe

Se souvenir de moi

S’enregistrer

Bienvenue sur la zone d’enregistrement du site web de Une saison en Guyane ! si vous êtes déjà inscrit, vous pouvez vous identifier ici. Si vous ne l’êtes pas encore, inscrivez vous et accédez aux forums, et partagez vos découvertes avec nous !

Vous pourrez réagir aux articles, participer au forum. Cela vous permettra aussi de proposer de nouveaux articles, aux brèves et de partagez vos plus belle photos !

Nom obligatoire

Email obligatoire


Un mot de passe vous sera envoyé sur votre adresse de messagerie.

Mot de passe perdu

Vous ne retrouvez plus votre mot de passe ou votre identifiant de connexion ? Entrez votre adresse email ou votre identifiant…

Mot de passe oublié

Proposer un contenu
N°02  - février 2009  
98 pages / 5,90€ 
Le magazine n'est plus disponible en version papier

Voyage au Guyana
Les vestiges oubliés de l'Approuagues
Le Kwata, primate acrobate
La mare aux caïmans
La dynamique des côtes amazoniennes


Pour consulter les articles de ce numéro vous pouvez souscrire ici à un abonnement web

Edito :
GUYANES

Après le lancement de notre nouveau magazine en juillet dernier, de nombreux  lecteurs nous ont fait part de leur enthousiasme et de leur impatience de découvrir bientôt  le second numéro, tout en s’interrogeant sur sa date de parution. Il est vrai que la périodicité de notre revue n’était pas clairement précisée... si ce n’est par son titre !  La saison sèche a laissé place à la saison des pluies, “Une saison en Guyane” revient... désormais au rendez-vous deux fois par an.

Ces interrogations et ces encouragements, venus de Guyane comme de métropole, nous donnent de l’élan pour continuer à relever le défi de la publication et de la distribution de «Une saison en Guyane».  L’un de nos objectifs est de rassembler autour d’un magazine les passionnés de la Guyane, dispersés de Paris à Pointe-à-Pitre et de Brest à Cayenne, et aussi, bien sûr, de piquer la curiosité de ceux qui ne connaissent pas encore la région. Vous avez été nombreux à lire notre revue, il semble que le bouche à oreille ait fonctionné ! Par ailleurs, les nombreuses propositions de sujets qui affluent montrent bien qu’il existe un immense potentiel de reportages liés à l’écologie, à la science, à l’histoire, aux cultures en Guyane.

Il nous parait important, en sus des sujets consacrés exclusivement à la Guyane, d’élargir notre horizon vers les pays du plateau des Guyanes, situés entre l’Amazone et l’Orénoque. En ce début de XXIème siècle, Suriname, Guyana, Amapà et Guyane partagent en effet de nombreuses problématiques écologiques, économiques et culturelles, et leur découverte est riche d’enseignements. C’est pourquoi, dans ce numéro,  nous vous invitons à découvrir deux nouvelles rubriques :  “Journal des Guyanes” et “Voyages”.

Les chutes de Kaieteur et le Guyana constituent le premier volet de cette dernière rubrique. Situées non loin des tepuys, elles sont au coeur du bouclier guyanais ; ce massif montagneux, parmi les plus anciens socles géologiques de la planète, qui s’étire du Venezuela jusqu’au Tumuc-Humac, est aussi un peu la colonne vertébrale des Guyanes.

Bonne lecture...
Pierre-Olivier Jay

Les articles et actus du magazine N°02
Les rivages de la presqu’île de Cayenne, par leur succession de plages de sable et de monts rocheux, sont très importants au niveau écologique car uniques sur toute la côte amazonienne. Peu mis en valeur par une urbanisation désorganisée, ils offrent pourtant de magnifiques paysages, et nécessitent d’être mieux valorisés...
Vendredi26 août2011
Par Conservatoire du littoral de Guyane - Conception graphique Sylvétude ONF

Réalisée à partir de  la carte «A la découverte des rivages de Guyane» Conservatoire du littoral & Office National des Forêts Sylvétude Guyane
Vendredi26 août2011
Depuis l’estuaire de l’Amazone au Brésil jusqu’à la presqu’île de Cayenne en Guyane, un ensemble d’importantes zones humides occupe en arrière-mangrove des dépressions formées au sein de dépôts alluvionnaires marins d’origine amazonienne.Elles forment une succession d’écosystèmes* aquatiques (marais) caractérisés par des peuplements d’espèces très différents. Ces divergences résultent à la fois...
Vendredi25 février2011
Par Mathieu Luglia, Eric Vidal, Daniel Guiral – Institut Méditerranéen d’Ecologie et de Paléoécologie, Thomas Luglia - GEPOG

Des différents milieux de Guyane, l’un des plus menacés est tout aussi rare que peu connu. Il s’agit de la forêt sur sable blanc. Situées dans le nord-ouest du département, d’Iracoubo à Saint-Jean, ces forêts originales se distinguent des autres par un ensemble de caractères encore imparfaitement connus. La plus...
Vendredi6 février2009
Par N.de Pracontal

1 février 2009 2
Dans les années 1980, des ornithologues canadiens ont survolé les rivages Atlantique et Pacifique des Amériques. Ce périple a mis en évidence l’importance mondiale pour les limicoles* du littoral du Plateau des Guyanes. Là, de vastes bancs de vase constitués des limons* charriés par l’Amazone permettent le développement d’une abondante...
Dimanche1 février2009
Par N. de Pracontal

Une côte sous influence.. A défaut de se situer sur le bassin versant de l’Amazone, le plateau des Guyanes, et tout particulièrement sa bande côtière, n’en est pas moins influencé par le roi des fleuves : l’Amazone. Avant même d’avoir atterri à Cayenne, le nez collé au hublot, force est de constater...
Dimanche1 février2009
Par M. Parizot – P.O. Jay – R. Goeury – G. Debarros Images CNES/Distribution Spot Image / Traitement SEAS Guyane

Entre les plaines côtières de l’Amazone et de l’Orénoque, le relief culminant abrite sur ses pentes l’un des derniers massifs de forêt primaire de la frange littorale. En Guyane, le Mont Grand Matoury (234 mètres d’altitude) émerge de la plaine pour accrocher les regards de tous les citadins, depuis Cayenne...
Par Bertrand Goguillon - Conservateur de la Réserve Naturelle du Mont Grand Matoury, Office National des Forêts Jeanne da Silveira, Mairie de Matoury

Par Pierre-Olivier Jay

1 février 2009 0
Dimanche1 février2009