orpaillage

Mardi 1er octobre a eu lieu une réunion de travail pour une mobilisation citoyenne sur l’orpaillage illégal au carbet de la Maison de l’Education, Chemin Grant, route de Montabo à Cayenne.

Le WWF-France s’investit depuis 1977 en faveur de la biodiversité de Guyane, et y a créé un bureau permanent en 1999. Nous sommes particulièrement satisfaits d’avoir accompagné certaines évolutions importantes en faveur des ressources naturelles locales (protection des tortues marines, création d’espaces protégés).

Pourtant, le principal moteur d’érosion de la biodiversité que représente l’exploitation illégale de l’or ne semble toujours pas avoir connu de baisse significative, en dépit des efforts importants mis en place par les gouvernements français successifs. En effet, si l’on en croit les éléments diffusés le 6 septembre 2013 par le quotidien France-Guyane, les niveaux d’impact actuels au sein du Parc Amazonien correspondraient à un record historique d’intensité. Comme nous avons pu l’exprimer lors de notre conférence du 20 juin 2013, l’uns des freins majeurs à la mise en place d’interventions plus ambitieuses contre ce fléau réside probablement dans la faiblesse de la mobilisation civile sur cette question.

En effet, bien que ce sujet pèse sur de nombreuses composantes de la société locale (impacts sociaux, économiques, sanitaires et environnementaux avérés), les réactions locales nous apparaissent étonnamment disparates et ponctuelles. Or, il nous semble primordial d’accentuer de façon élargie l’expression de la gravité de la situation, en solidarité avec les populations de l’intérieur, mais aussi en réaction avec les conséquences que subit l’ensemble du territoire (insécurité, paludisme, pollutions…).

A quelques mois de l’ouverture d’un pont vers le Brésil, la résolution de la problématique de l’or illégal doit devenir le sujet d’importance régionale, afin qu’il soit enfin considéré à sa juste importance par les gouvernements français et brésiliens.

A lire

L’état des lieux de l’orpaillage illégal d’après les missions de terrain du WWF : « Le silence est d’or » septembre 2013. A télécharger ici : 

  Le_silence_est_dor_sept2013.pdf (2,7 Mo, 724 hits)

Contact

Florent TABERLET - Chargé de programme écosystèmes terrestres

WWF Bureau Guyane
5 lotissement Katoury
97300 Cayenne

tél. 05 94 31 38 28 / fax. 05 94 35 18 84